journée monastique

Lors de chaque festival, la liturgie occupe une place d’honneur car c’est avec elle que le chant grégorien retrouve le mieux sa raison d’être puisqu’il est par essence une forme particulièrement élevée de liturgie chantée. La plupart des pièces forment une méditation théologique sur des textes bibliques.

Le répertoire grégorien comporte les pièces de la messe et celles de l’office. L’office ou la liturgie des heures peut sembler étrange aux oreilles de ceux qui ne la connaissent pas. Elle se compose principalement de la récitation des psaumes, entrecoupée par des hymnes, les antiennes et des répons ainsi que la proclamation chantée des lectures.

Le programme du Festival 2015 nous permettra de faire connaissance  de façon particulière avec cette prière chantée qui rythme depuis plus de mille ans la vie des abbayes. Nous commencerons cette « journée monastique » dans la soirée du mercredi 13 mai avec la célébration des premières vêpres de l’Ascension et la terminerons le jeudi soir avec les secondes vêpres. Tous les moments liturgiques de cette fête seront chaque fois chantés par une schola différente ; l’exécution intégrale des matines (l’office de la nui) sera également reprise dans ce cycle (voir les détails sur le programme).

La participation à cette journée monastique sera sans aucun doute une expérience unique pour ceux qui s’intéressent aux différentes facettes du chant grégorien à savoir le silence, la méditation, la prière qui ne peuvent que nous fasciner.